Semaine de la qualité de vie au travail :

focus sur les bonnes conditions de mise en oeuvre du télétravail

Dans le cadre de la semaine pour la qualité de vie au travail, Plein propose chaque jour un focus sur un outil ou un dispositif venant éclairer les acteurs de l’entreprise en responsabilité sur ces sujets. Focus n°1 : organiser collectivement les conditions du télétravail pour garantir de bonnes conditions de travail.

Le travail hybride, nouvelle source d’interrogation et de tensions dans l’organisation du travail

Le télétravail a connu une impulsion sans précédent avec sa généralisation au début de la crise sanitaire en France. D’abord mis en place sous des formes transitoires, il a permis de mettre en évidence la possibilité et l’intérêt de celui-ci dans des secteurs qui n’en avaient pas la culture et pour des métiers que l’on n’imaginait pas télétravaillables de prime abord. Aujourd’hui, après des phases de tout télétravail et de retour encouragé en physique, c’est le développement du travail hybride qui cristallise les tensions et les questions, en particulier pour les managers, en première ligne dans la mise en œuvre de cette nouvelle forme d’organisation du travail. 

Un mode de fonctionnement à appréhender à l’échelle de l’équipe plutôt qu’à celle de l’individu

Le travail en mode hybride, avec une partie des équipes sur site et une partie des équipes à distance, ne relève pas uniquement d’une problématique individuelle. Il ne s’agit en effet pas de savoir si le salarié ou les salariés qui occupent les postes en question peuvent ou pas réaliser le travail à distance et quand, le cas échéant. Il s’agit plutôt de regarder ce qui doit être réalisé collectivement par l’équipe et comment l’équipe peut le faire dans une configuration nouvelle. Cette réflexion ne peut faire l’économie d’une discussion collective, animée par le management.

En première ligne, le management nécessite d’être accompagné

En permettant l’accès au réel du travail, ce dialogue porté par les managers constitue une opportunité pour faire émerger des solutions simples à mettre en œuvre. Ce sont ces mesures qui permettront de préserver la santé des salariés, sans nuire aux objectifs de performance et de qualité. Cette approche par la mise en discussion est promue par le dernier ANI. Nous faisons néanmoins le constat dans nos interventions que les managers sont souvent insuffisamment équipés pour l’organiser. Nous proposons aux managers des démarches d’accompagnement qui leur apportent des clefs de lecture et des méthodes pratiques d’animation pour mener ces discussions. L’objectif : faire émerger collectivement des conditions de travail hybride satisfaisantes du point des individus, des collectifs et de l’activité.

En savoir plus sur la Semaine de la Qualité de vie au Travail

Cette année, la Semaine pour la qualité de vie au travail est dédiée à la quête de sens au travail, vise l’identification de « pistes d’action en faveur d’un travail facteur de santé, d’inclusion et de performance ». Elle est organisée tous les ans par le réseau Anact-Aract et propose la mise en avant de démarches qui permettent de « conjuguer amélioration des conditions de travail et performance des organisations ».

PARTAGER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publié le
20 juin 2022
PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin