Prévention des risques au travail

Votre contexte

  • Une volonté d’optimiser la qualité de vie au travail et de prévenir risques psycho-sociaux et crises sociales au sein de votre organisation
  • Un constat d’alerte liée à un climat social dégradé ou à des indicateurs sociaux critiques (absentéisme, insatisfaction, santé, sécurité…)
  • Une crise déclarée du fait d’un conflit entre collaborateurs, d’une situation vécue d’agression physique ou verbale, de harcèlement, de violences au travail, du décès d’un collaborateur

Nos partis-pris

  • Les collectifs de travail, désormais « ouverts sur le monde », sont confrontés à des questions de société qui les dépassent (de cultures, de religions, de genre, d’opinion…), mais qu’ils doivent être capables d’affronter et de mettre en dialogue pour subsister dans des conditions acceptables, sereines et propices à la coopération.
  • Les expériences vécues par les collectifs, même en cas de conflit ouvert, sont sources de progrès. Le pire est de les contourner ou de les éviter, car elles sont un moyen d’apprendre ensemble, d’être capables d’affronter d’autres situations à l’avenir et de faire émerger des solutions et des pratiques inédites.
  • Savoir gérer les risques psycho-sociaux et communiquer en situation de risque ne s’improvise pas. Ce n’est qu’en travaillant en profondeur avec les collaborateurs, dans la durée, en leur donnant des outils d’action concrets et en exerçant leurs pratiques que l’on parvient à des résultats tangibles.
  • Les situations de crise sont à la fois extrêmement déstabilisantes pour les collectifs et déterminantes pour leur avenir. Elles requièrent une éthique d’intervention solide et impartiale, à même « d’objectiver » des situations complexes, de prendre en compte autant les faits que les vécus individuels, et d’assumer des responsabilités lourdes de conséquences pour toutes les personnes impliquées directement ou indirectement.

Ce que nous faisons

  • Etude et analyses de la qualité de vie au travail et des risques
  • Expertises pour risque grave ou pour projet important, à la demande du CSE ou du CHSCT, en tant qu’expert agréé par le ministère du Travail
  • Mise en place de dispositifs d’enquête, impliquant la direction générale, les partenaires sociaux et représentants du personnel dans le cadre du dialogue social
  • Dispositifs de sensibilisation des managers et collaborateurs aux risques psycho-sociaux
  • Formations et ateliers de mise en situation sur la gestion des conflits, la gestion des situations exceptionnelles, l’accompagnement des personnes en situation de risque
  • Production de documents uniques et documents uniques d’évaluation des risques professionnels (DU et DUERP)
  • Enquêtes de qualification des faits, faisant suite à un droit d’alerte déclenché par un collaborateur
  • Mise en place de dispositifs de médiation tripartite ou collective
  • Gestion des situations de crise et mise en place de dispositifs d’écoute et  d’accompagnement des managers et collaborateurs, en coordination avec tous les partenaires internes et externes impliqués