Accompagnement du dialogue social et des négociations

Votre contexte

  • Un projet de transformation ayant un impact fort sur les conditions et l’organisation du travail au sein de votre organisation : restructuration, réorganisation, changement d’activité, réaménagement, productivité, évolution des outils ou des équipements…
  • L’ambition d’un accord majoritaire sur un projet de négociation collective sur l’organisation du temps de travail, la mobilité professionnelle, la GPEC, la prévention des risques professionnels & psychosociaux, …
  • Une procédure juridique en cours, un contentieux impliquant la direction de l’entreprise et ses actionnaires, les organisations syndicales et les représentants du personnel nécessitant un éclairage par un tiers de confiance

Ce que nous faisons

  • Étude d’impacts et de préconisations documentée sur la base de données objectives (organisation et fonctionnement du système d’exploitation, contraintes de gestion, …) et de données issues de l’analyse du travail réel et du recueil des vécus au travail
  • Appui conseil pour l’élaboration par l’Employeur du volet prévention des RPS des dossiers d’informations consultation
  • Appui conseil et animation du dialogue social et des négociations collectives, sous leurs aspects formels (instances, processus d’information et consultation) et informels (ateliers)
  • Rédaction de notes et rapports à destination des directions générales, conseils juridiques, CSE
  • Mise en œuvre de dispositifs d’échange, de co-construction et d’appropriation du projet avec les parties prenantes : dirigeants, organisations syndicales et représentants du personnel
  • Dispositifs de co-conception des organisations du travail, des espaces du temps et des rythmes de travail, des systèmes d’équilibre opérationnels, sociaux et économiques
  • Design et maquettage de solutions opérationnelles pour concevoir des accords collectifs en matière de régulation de la charge de travail, d’organisation du travail et du temps de travail (horaires atypiques, travail de nuit, travail dominical, forfait jour, …)

Nos convictions

  • Aboutir au compromis, c’est généralement s’assurer de la pertinence opérationnelle et sociale d’un projet, et en limiter le risque social, santé et juridique à court et long terme. L’expérience semble montrer que le cheminement qui mène au compromis est aussi important que le résultat lui-même …
  • La bonne solution, celle qui pérennise la performance économique et la stabilité sociale, n’est généralement pas réductible à un objet juridico-RH sécurisé. Elle intègre dans son design des dimensions de performances opérationnelles et sociales au sens large
  • L’enjeu de méthode est déterminant : pour créer les conditions du dialogue, pour en identifier les bons objets, pour construire une politique sociale propre et articulée avec la politique industrielle ou de service de l’entreprise