La prise en charge des personnes vieillissantes vivant avec le VIH/SIDA
Date : 2013 | Auteur : Collectif |
La Direction Générale de la Santé (DGS) a souhaité engager une étude qualitative sur la prise en charge des personnes vieillissantes vivant avec le VIH/SIDA. Le projet d’étude était inscrit à l’agenda du Plan National de lutte contre le VIH/SIDA 2010-2014 en réponse à un certain nombre de constats ou de craintes posées par le rapport d’experts de 2010 dirigé par le Professeur Yeni, pour la prise en charge médicale des personnes infectées par la VIH, concernant la situation sociale des patients vieillissants. La demande était de dresser un panorama raisonné de ce que pouvait poser comme questions aux politiques publiques le phénomène de vieillissement des personnes vivant avec le SIDA. Dans cette perspective, l’étude devait décrire les parcours de santé des personnes, leur situation économique et sociale et l’impact de la pathologie sur cette situation, les expériences éventuelles de stigmatisation, et l’accueil dans les lieux de vie destinés aux personnes âgées. L’étude comporte deux volets : une étude sociologique sur la question du « vivre avec le VIH après 60 ans » reposant sur 54 entretiens avec des personnes séropositives et une étude exploratoire sur la sélectivité des établissements d’hébergement médicalisés pour les personnes âgées dépendantes. Le premier volet décrit six figures qui distinguent les formes d’impact rémanent de la maladie (Le VIH à bas bruit, le VIH apaisé, le déclassement, l’incapacité ou l’invalidité, le VIH de surcroît et la figure des veuves) à travers des récits d’enquêtés et relate leurs vécus et représentations en termes de prise en charge, de santé, de sécurité, ou encore de dépendance. Le second volet met en perspective la question de l’entrée de personnes porteuses du VIH dans les établissements d’hébergement médicalisés et des difficultés qu’elles peuvent rencontrer. Le rapport s’achève avec des recommandations et réponses aux questions évaluatives posées par la DGS.
télécharger le document