Le public des manifestations orales de la BPI

Au terme d'une étude étendue sur une saison avec un questionnement des auditeurs, le premier constat qui surgit de manière forte est celui de la diversité. Les choix de programmation explicitement, ou implicitement, cherchent à séduire un très large public, en proposant un éventail de manifestations aussi différentes les unes des autres que des conférences sur l'histoire, des thèmes scientifiques, une chanteuse américaine à succès, des débats sur le dessin de presse, l'intervention d'écrivain de renommée nationale…

Ce faisant, le public est large en effet, et sa composition, ses motivations, ses jugements, jusqu'à ses sources d'information varient d'une séance à une autre. Il devient dès lors difficile de tirer des enseignements globaux d'un ensemble d'observations qui se caractérisent davantage par des spécificités que par des grandes tendances communes.

L'analyse montre que derrière l'offre globale, la réalité correspond à une multiplicité d'offres qui vont toucher des publics diversifiés.

Télécharger le rapport

Par Eric Molière, le 6 juin 2009.