Des espaces de discussion clé en main ? Mode d’emploi pour des interventions sur mesure !

Dans un contexte socio-économique de transformation des organisations, les espaces de discussion apparaissent comme un moyen de mieux intégrer le travail réel dans les processus d’organisation du travail et de prise de décision.

Cependant, leur mise en place nécessite de concevoir une « ingénierie de la discussion » et de « l’espace » organisationnel dans lequel les échanges ont vocation à se dérouler et se pérenniser. A partir de l’expérimentation « d’espaces de discussion sur le travail » (EDT) à La Poste, cette communication vise à montrer comment notre méthodologie d’intervention a permis de concevoir un dispositif de discussion qui respecte les contextes spécifiques des 3 sites. Cette nécessaire adaptation locale ouvre des perspectives de recherche autour des modalités de déploiement national d’un tel dispositif.

Les espaces de discussion se développent dans les entreprises et les organismes publics, encouragés par les évolutions du contexte socio-économique actuel. D’une part, la transformation des organisationset les nouveaux modèles productifs génèrent une intensification du travail, avec des possibilités réduites pour débattre des compromis nécessaires entre les objectifs multipliés (Detchessahar, 2011 ; Daniellou, 2015 ; Ughetto, propos rapportés par l’ANACT, 2015). D’autre part, le développement d’un pilotage par dispositif tend parfois à éloigner les managers du terrain en instaurant un « management désincarné », « planant » loin de la réalité du travail (Dujarier, 2015), voire « empêché » de réaliser son rôle de régulation de l’activité auprès des équipes (Detchessahar, 2013).

Par Lauriane DOMETTE & Jean-Christophe MICHEL

Lire la suite [pdf]