Maxence Aucouturier

Maxence est un littéraire arrivé en école de commerce pour découvrir les organisations. Il aime conjoindre dans l’analyse toutes les facettes des transformations, convaincu qu’aucun matériau n’est plus solide que le vécu.

#archivesouvertes

Après une classe préparatoire littéraire et un master d’histoire à Sciences Po Paris dédié à la naissance de l’assistance judiciaire, Maxence intègre HEC avec le désir d’explorer de nouveaux terrains et d’intégrer les méthodes de sciences sociales à la vie des organisations. 

#détoursdurables

Maxence se spécialise à HEC dans une majeure consacrée au développement durable et à l’innovation sociale, où il approfondit son analyse des jeux d’acteurs et développe son regard sur les organisations en transition. Il s’engage alors dans le bénévolat social et le conseil étudiant pour des organisations de l’ESS. En 2017, il rejoint Plein Sens avec l’envie de trouver des approches qui permettent de mettre en discussion le travail. 

#retourauxsources

Après une parenthèse mise à profit pour monter un projet de recherche consacré à la durabilisation des chaînes d’approvisionnement internationales, il revient à Plein Sens en 2021. Il a travaillé sur le phénomène d’absentéisme dans les usines d’un groupe industriel. Il est également intervenu dans une expertise pour risque grave en milieu hospitalier. Il contribue actuellement à l’amélioration des conditions de travail sur un site de collecte des déchets comme dans le secteur bancaire. Lors de ces interventions, il cherche à travers l’analyse des conditions de travail à remonter au décalage entre organisation prescrite et déroulement réel du travail pour interroger la manière dont se tisse le collectif.

sa playlist

  1. Enquête sur les modes d’existence
  2. Epépé
  3. Copie Conforme