Claudy Ouvrard

Claudy est à la vie comme au travail : en mouvement, mais sans jamais tourner autour du pot. C’est en regardant d’où on part, pour elle comme pour les femmes et les hommes qu’elle accompagne, qu’elle trouve les sésames, qui sécurisent et font avancer les individus vers des équilibres meilleurs.

#philanthropique

Claudy décroche Sciences Po Paris en 2010. Au-delà de l’institution, ce qu’elle veut, c’est comprendre les Hommes et agir sur ce qui l’entoure, en particulier les populations les plus vulnérables. Elle s’engage dans de nombreuses associations et choisit de concentrer son mémoire de recherche en sociologie politique sur le déploiement des politiques handicap en entreprise.

#memepasprof

En 2015, elle rejoint une association luttant contre l’échec précoce en lecture dans des écoles de quartiers défavorisés, de Marseille à Calais. Elle accompagne des enseignants volontaires à modifier leurs pratiques pédagogiques suivant un protocole d’expérimentation et les observe « en train de faire », en classe. Elle retient  qu’une transfo ne se joue pas en solo et qu’il faut comprendre le travail tel qu’il est réalisé par celles et ceux qui le font au quotidien et co-construire le cheminement.

#turboconsultante

Chez Plein Sens depuis 2016, Claudy met à profit ses compétences en analyse du travail, conduite du changement et gestion de projets complexes. Elle s’intéresse aux problématiques de transformation d’organisation et de conditions de travail, avec une spécialisation dans le champ de l’enseignement supérieur. Entre Paris et Lyon, le collectif de Plein Sens est repère dans un quotidien en mouvement.

sa playlist

  1. Janis Joplin, Jane Austen et notamment Mansfield Park
  2. Le cycle d’or de Klimt
  3. Claude Debussy (Clair de lune)